Bienvenue lecteur de La Meuse

Date: 
20/03/2013

La vie est paradoxale. Je sais présentement que j'ai la chance d'avoir un article dans les pages culturelles de La Meuse Namur or à Bruxelles c'est impossible d'acheter La Meuse Namur. Donc je vous salue chers mes lecteurs sans trop savoir ce qu'on dit de moi dans cet article. Est-une éloge ? Une ode à ma gloire ? Ou un pamphlet contre moi ? Une diatribe ? Jusqu'à ce matin vous ne me connaissiez pas, ça ne sert à rien de dire du mal d'auteurs qu'on ne connait pas - il y assez d'écrivains reconnus dont on peut dire presque impunément qu'ils sont parfois mauvais. Non, le but de ce genre de papier, c'est de donner un coup de pouce à un inconnu, pour tenter de briser un peu sa condition anonyme. C'est pour ça que vous êtes là, non ? Parce que vous avez l'âme d'un pionnier littéraire, comme Kevin Plasman.

Je vous fait rapidement l'article, je m'appelle john.henry. Je suis auteur. J'ai publié un premier roman, Trois ombres au soleil et mon second manuscrit est sur le chemin de l'édition grâce au crowdfunding, çàd le financement participatif. Chacun de vous peut devenir actionnaire du roman, en investissement entre 10 et 500 €. Et il s'agit bien d'un investissement. Si le projet ne voit pas le jour, vous êtes entièrement remboursé et si on est publié, ensemble, les investisseurs (dont je fais partie) se partagent 50% des bénéfices des ventes. Bref, je vous explique tout ici.

Quoi qu'il en soit, ce genre de papier contribue à me faire rencontrer de nouveaux lecteurs potentiels. Si vous n'investissez pas, au moins désormais vous savez que mon projet existe et vous pouvez en parler autour de vous. Et ça c'est déjà beau. Revenez me voir, j'aime vous parler.

D'ici là circulez, il y a tant à voir.