Envoyer des livres à des femmes en prison

Date: 
12/01/2020

"A toi, que je ne connais pas encore"

C'est par ces mots que commence le billet que j'ai écrit à l'intérieur de l'exemplaire des ânes barbus que j'ai envoyé ce matin à l'association Aux oubliées. L'initiative que je trouve incroyable est née en Espagne et elle propose de faire une chose toute simple, et pourtant d'une intimité folle, offrir un livre à une femme aujourd'hui en prison, en laissant à l'intérieur du livre une note, un billet, une explication, quelques mots qui expliquent votre choix ou quelques mots qui n'expliquent rien et qui vous relient pourtant à celle à qui vous l'offrez.

Ce n'est pas par narcissisme que j'ai envoyé un exemplaire des ânes barbus, c'est parce que je pense, et j'espère que la femme qui recevra le roman y trouvera la même chose, la vie de Jack est une inspiration, une démonstration de force et de caractère et même lorsqu'elle semble bloquée dans une impasse, elle prend son mal en patience, car au fond elle sait que nous ne sommes pas des chats, nous n'avons pas 9 vies, nous en avons bien plus. Et quand commencera cette nouvelle vie, il faudra être prêt.

L'association est chapeauté par la maison d'édition l'Iconoclaste. Première livraison le 9 mars à la prison de Fleury-Mérogis.

J'ai laissé mes coordonnées à l'arrière du billet, libre à celle qui le recevra de me répondre, ou pas.

Auxoubliees.org