Je perds la mémoire

Date: 
11/01/2013

La vie est parfois injuste. Merde, chaque chose en son temps, non ? A chaque étape son petit plaisir. A chaque âge les découvertes des petites défaillances de la nature, non ? Regarde, j'ai 27 ans et je perds la mémoire. Mais quelle époque ! Moi qui espérais avec impatience les 60 ans (je bois beaucoup, 60 ans, ça sera bien) pour gouter aux petites joies des pertes de mémoire. Mais non, ça commence déjà. Si jeune, si jeune cher mon lecteur.

Enfin, tout a commencé il y a deux semaines, en soirée, j'avais d'ailleurs encore 26 ans. J'ai tout perdu d'un coup. Black out des trois dernières années. Tout effacé. Tout oublié. Plus rien. Tout avait disparu. Pas les éléments de ma vie physique. Seulement ma vie littéraire. Trois années de vie littéraire évaporées.

Le disque dur de mon ordinateur est décédé. Les diagnostics sont formels, on ne peut plus rien pour lui. Electroencéphalogramme plat. Il est mort.

Bref, je perds la mémoire.

PS : mais rassure-toi cher mon lecteur, j'ai disséminé ma mémoire un peu partout. La mémoire unitaire est morte. Vive la mémoire éparpillée.