La saison des votes reprend

Date: 
24/09/2012

Vous êtes des vaches à lait. Vous êtes de hommes et des femmes éponges dont on n'a pas fini d'extraire tout le jus. Vous êtes des pompes à fric, vous êtes des pompes électorales, vous êtes des pompes à consommation, vous êtes des pompes à bonheur, vous êtes des pompes à lecture, à regardature, à écouture, à mangeture. Chacun de vous, chers mes lecteurs, vous représentez un potentiel à exploiter pour chacun de ceux qui ont à vendre ou à convaincre. Chacun de vous a le pouvoir d'enrichir. D'argent. Et de pouvoir.

Vous avez de l'argent et il faut vous convaincre de le dépenser de la meilleure manière. On tente sans arrêt de vous persuader d'acheter (bio/pas gras/des Danettes/pas cher/des oeuvres d'art/du Pop corn salé/une tablette à écran tactile/un produit qui nettoie vos taques en céramique). Partout. Tout le temps. Votre argent vous donne du pouvoir. Et ce pouvoir leur donne de l'argent. 

Et puis il y a votre pouvoir. Votre signature en bas d'une pétition, votre vote dans une urne isolée. On tente sans arrêt de vous persuader de distribuer votre pouvoir. Votre pouvoir leur donne de l'argent.

Chers mes lecteurs, croyez-le, vous avez le pouvoir. Vous êtes des rois. Alors usez de votre pouvoir pour décider de l'histoire. 

 

PS : bon, l'histoire attendra dix secondes, votez d'abord pour la mélodie. La saison des votes est réouverte. J'ai besoin de vous pour atteindre la finale. Nous avons jusqu'au 30 novembre pour nous classer parmi les sept meilleurs textes. On en reparle après. Votre pouvoir me rend heureux. C'est tout. Mais c'est déjà ça.