Le jour où Michele Laroque a tenté de vous faire avaler une hyène

Date: 
05/04/2013

Parfois je regarde la télé. En fait je regarde la télé seulement quand je ne suis pas chez moi, parce que chez moi je n'ai que la Une et la Deux et la Trois, la dernière fois que je l'ai allumée c'était pour l'élection du pape. Bref donc samedi dernier je ne suis pas chez moi et je regarde Ruquier, l'émission dont parle le "tout-Paris" (j'ai une haine assez profonde envers cette expression) et là je vois Michèle Laroque, refaite de partout selon une experte dans le domaine (les femmes sont vraiment des hyènes entre elles !) venue faire la retape pour financer son film. On articule assez bien les mots de "financement participatif", c'est un peu mon truc depuis quelques semaine le financement participatif, alors je me recentre, je me redresse, j'inspire et je tente de dissiper la légère léthargie dans laquelle je m'étais plongé. Michèle explique son projet : financer le film dans lequel elle jouerait et dont le titre provisoire est "Jeux Dangereux", à hauteur de 400.000 €, oui quatre cent mille euros. Elle demande donc aux citoyens lambda de financer son film. Ruquier, plutôt arrangeant sur le sujet, lui demande d'expliquer encore un peu plus son projet. Michèle toussote, rougit, sa voix se perd dans sa gorge. Et je la comprends, ce qu'elle s'apprête à dire n'est pas évident : il n'y a absolument aucune contre partie prévue pour les investisseurs ! Donc tu mets ton argent parce que tu l'aimes bien la Michèle et c'est du mécénat pur et dur. En fait ça n'a rien avoir avec du financement participatif, c'est du vol à l'étalage, c'est un concept qui ressemble à : "prête-moi ton argent je ne te le rendrai jamais".

Elle a bien failli me faire avaler une hyène sur ce coup-là la Michèle. Du coup, je te suggère de te limiter au véritable financement participatif, comme celui de la hyène.

Si quand même tu es intéressé par le projet de Michèle Laroque, je te laisse chercher mais tu peux quand même cliquer ici.