Mais qui es-tu, toi, cher lecteur ?

Date: 
15/09/2015

Plus de 600 exemplaires des ânes barbus ont été vendus en Belgique francophone. C'est très prometteur quand on sait que des romans recevant un prix, comme le prix première, s'écoulent à 1500 exemplaires. Oui, c'est un micro-marché, difficile à conquérir quand on est un premier roman publié par une toute fraiche maison d'édition. Et parfois je me demande à quoi tu ressembles, toi qui as acheté et lu ce roman et que je ne connais pas. Et puis je me pose la même question sur les lecteurs de ce blog. La différence c'est qu'ici, je peux avoir la réponse. Définissons un profil type !

Tu es majoritairement belge ou français (60 %) mais il y a aussi 10% de ricains. Bon dieu, est-ce pour une adaptation à Hollywood ? Je demande Denis Villeneuve à la réalisation, le mec a réalisé Incendies et je n'en suis toujours pas remis. Mais plus de 119 nationalités différentes se sont égarées sur une des pages dont 31 Japonais. Si c'est pour une traduction, je prends !

Tu as moins de 35 ans (plus de 50%) et c'est pour ça que je te tutoie. On est jeune et urbain, un peu bobo, un peu hipster, un peu baraki, alors on se tutoie. Bon après tu es seulement à 45% féminin. C'est étrange car quand tu vas sur des foires ou des salons, il y a 90% de filles (tu as moins de 35 ans, je dis fille) qui viennent acheter un roman. Sans doute parce que les 55% de mecs sont un peu paresseux, ils achètent les romans sur le web ou se les font ramener. Ou qu'ils ne lisent pas. Stupeur. Lirais-tu ce blog sans jamais avoir été tenté par ma prose en grand ? Tremblements.

Tu aimes le sport, surtout le sport individuel. C'est pas étonnant, lire c'est plutôt individuel comme activité. Mais tu aimes aussi bouffer et voyager. Mon dieu, comme j'aimerais te connaitre, subitement. Mais tu restes souvent entre 0 et 10 secondes sur le blog. Mais si c'est le cas, tu n'es déjà plus là. Par contre certains seraient restés plus d'une demi-heure. Soit tu t'es endormi sur ton clavier soit tu t'es pris de passion pour notre affaire et donc la prochaine fois envoie-moi un message, qu'on fasse connaissance. Tu navigues sur chrome, on s'en fout, mais c'est comme moi. T'as voulu lire ma biographie, ensuite t'as cru apercevoir Kim K et Scarlett nues et tu t'es fait berner, c'est la vie. Et puis tu t'es pas mal intéressé à ce contrat d'édition que j'ai signé alors qu'on ne m'a pas publié. 

Voilà, il ne me manque que tes mensurations. Et tes influences musicales et littéraires. Si google analytics ne me permet de les connaitre rapidement, tu peux me le faire savoir.

Tu es un peu moins mystérieux mais toujours aussi énigmatique, cher mon lecteur.

img