Blog

17/10/2014
Tu persévères parfois pendant des années à essayer de faire ton trou dans un domaine, à essayer de devenir quelqu'un, d'être une pointure, d'être une référence, quelque chose de beau, quelque chose de grand, quelqu'un devant qui on retire son chapeau, quelqu'un qu'on salue d'une révérence à l'entrée des salons et à qui on offre la table dans les restaurants. Tu voulais devenir trader, écrivain, analyste finanicer, boucher, peintre, architecte, réalisateur, tu t'es donné sans compter. Et puis,...
30/09/2014
Tu le sais désormais cher mon lecteur, Quand les ânes de la colline sont devenus barbus, sortira bientôt aux éditions diagonale, un éditeur de premiers romans. De premiers romans. Tu l'as bien lu, houais, first novel, primo romano, eerst boek. Du coup, il a fallu un peu arranger la réalité. Alors on se connait un peu cher mon lecteur, tu le sais qu'il y a Trois ombres au soleil, tu le sais qu'il y a la Hyène. Si tu fais le compte, on est plus près du troisième que du premier. Y a pas d'...
27/09/2014
Voici tous les indices en images et en sons. En odeurs. Et la niouzz de l'année que je dévoile à travers tous les indices que j'avais partagés. Voici l'histoire.   Indice n°1 représente le logo de la maison d'édition qui publiera le manuscrit (maison d'édition qui se focalise sur la publication de premiers romans) : les éditions diagonale.   Indice 2 (un prénom + un patronyme) : Nicolas Marchal est le premier auteur publié par cette nouvelle maison d'édition namuroise Indices 3 (...
09/09/2014
J'ai eu peur cher mon lecteur, j'ai eu vraiment peur... J'ai cru que tu n'aimais pas lire, vraiment pas lire, que tu passais lire les deux premières lignes de chaque texte ici pour savoir de quoi je pouvais encore t'entretenir, t'as cru comprendre que j'essayais encore de te refourguer un truc à lire, que je te parlais d'un projet littéraire ou l'autre, puis t'as passé ton chemin, t'es retourné à des activités normales et ludiques, t'as ouvert une bière, t'as repris ton boulot, t'as cliqué sur...
20/08/2014
Les retours à la vie active sont souvent propices aux nouveaux départs. Aux bonnes résolutions. Et aux bonnes nouvelles. Je suis sûr que toi aussi tu as pris de bonnes résolutions cher mon lecteur. Je vais t'annoncer bientôt de belles nouvelles cher mon lecteur et en attendant, en voici une première qui devrait te plaire : je liquide tout mon stock d'exemplaires de "Trois ombres au soleil" et de "La hyène" (les rares exemplaires imprimés destinés à la promotion, la version brute de celle...
23/05/2014
Ca se passait ce dimanche, quelque part en Wallonie. Je me suis levé vers 8h, j'ai regardé le thème imposé de la matinale en cavale sur shortedition "road trip en mobylette", j'ai déjeuné et je suis sorti, le soleil était haut et il faisait chaud, au milieu des prés, avec ma Gracia Deluxe et mes deux co-scénaristes (si tu ne connais pas l'âne cher mon lecteur, sache que c'est un animal très curieux, un peu envahissant et très chaleureux qui recherche avant tout le contact physique de ta...
15/05/2014
Je viens t'écrire cher mon lecteur et pourtant je n'ai pas grand chose à te dire. Oui, vraiment pas grand chose de littéraire à te dire, mais je t'écris quand même. Pourquoi ? Parce que ce dimanche, je participe à la matinale de short-edition, oui encore une matinale mais cette fois-ci tu peux écrire depuis ton plumard. Matinale à domicile. De toute manière ça ne peut pas mieux se passer qu'en octobre dernier, à la matinale de short-edition, à Paris, rue de Lappe. Et je n'ai plus rien écrit...
17/03/2014
A plus de 40 jours de l'ultimatum de collecte pour la publication de la hyène en version papier, je peux d'ores et déjà vous annoncer un scoop de polichinelle : la hyène ne sera pas publiée par Bookly. A 9% de collecte, avec seulement 15 supporters, le projet peut être défintivement clos. Alors, est-ce vraiment un échec ? On a réussi, grâce à vous, à collecter les 5000 € nécessaires à l'édition de la hyène en version numérique. Au début, il y a eu de l'excitation et comme dans tout projet de...
10/03/2014
C'est l'histoire d'une rencontre entre deux mondes, deux univers, qui ont toujours eu du mal à s'apprivoiser, qui préfèrent se renifler, de loin et qui ne font pas grand cas l'un de l'autre : la télévision et la littérature. Il y a bien eu quelques émissions littéraires, en fin fin, fin de soirée, acceptées  du bout des lèvres par les directeurs d'antenne. Rien de plus. Et aujourd'hui un concept réunit finalement la belle et la bête, le concept débarque d'Italie et se propose de...
03/03/2014
Un jury n'est pas l'autre, un lecteur n'est pas l'autre, tout est dans tout, rien n'est dans rien (ne cherche pas le sens caché de cette formule, il n'y en a pas, elle ne fait aucun sens, j'avais simplement très envie de l'écrire). C'est un truisme, une vérité absolue, le genre de truc que tu peux sortir à toutes les sauces, ça ne tache pas, ça te laisse la bouche propre et personne ne pourra jamais te contredire, bref c'est le genre de phrase qui n'anime pas franchement les diners. Mais ça...