Blog

17/03/2014
A plus de 40 jours de l'ultimatum de collecte pour la publication de la hyène en version papier, je peux d'ores et déjà vous annoncer un scoop de polichinelle : la hyène ne sera pas publiée par Bookly. A 9% de collecte, avec seulement 15 supporters, le projet peut être défintivement clos. Alors, est-ce vraiment un échec ? On a réussi, grâce à vous, à collecter les 5000 € nécessaires à l'édition de la hyène en version numérique. Au début, il y a eu de l'excitation et comme dans tout projet de...
10/03/2014
C'est l'histoire d'une rencontre entre deux mondes, deux univers, qui ont toujours eu du mal à s'apprivoiser, qui préfèrent se renifler, de loin et qui ne font pas grand cas l'un de l'autre : la télévision et la littérature. Il y a bien eu quelques émissions littéraires, en fin fin, fin de soirée, acceptées  du bout des lèvres par les directeurs d'antenne. Rien de plus. Et aujourd'hui un concept réunit finalement la belle et la bête, le concept débarque d'Italie et se propose de...
03/03/2014
Un jury n'est pas l'autre, un lecteur n'est pas l'autre, tout est dans tout, rien n'est dans rien (ne cherche pas le sens caché de cette formule, il n'y en a pas, elle ne fait aucun sens, j'avais simplement très envie de l'écrire). C'est un truisme, une vérité absolue, le genre de truc que tu peux sortir à toutes les sauces, ça ne tache pas, ça te laisse la bouche propre et personne ne pourra jamais te contredire, bref c'est le genre de phrase qui n'anime pas franchement les diners. Mais ça...
21/02/2014
Tout le monde en rêve (quand je dis tout le monde c'est à peine imagé, Gallimard recevrait un manuscrit toutes les 8 secondes - c'est une image, le facteur ne passe toujours qu'une fois, après sa lampée de whisky, Bukowski tribute - étant donné le temps pour rédiger le manuscrit, ça a fait dire à certains qu'il y avait, en Belgique et en France, plus de gens qui écrivent que de gens qui lisent). Aujourd'hui tout le monde rêve de vivre de sa passion, quitte à bosser 32 heures par jour (c'...
10/02/2014
Tu le sais surement si tu es supporter de la hyène : depuis la sortie officielle de l'ebook, le 26 octobre 2013 et jusqu'au 26 janvier 2014, 23 exemplaires de la hyène ont été vendus. Vingt-trois. En sachant qu'avec les supporters que je cotoie de près nous en avons acquis une bonne douzaine, ça signifie que seulement 11 autres personnes, sur la planète, ont acheté la hyène (s'ils l'ont lu, ça, on sait pas). Je n'ai pas vraiment la bosse des maths mais en sachant que 57 supporters ont investi...
03/02/2014
T'es un habitué de short-edition, l'éditeur de littérature courte en short orange, aren't you cher mon lecteur ? J'avais fait un break après que vous ayez élu La mélodie prix de l'hiver 2013. Et puis je suis revenu sur la pointe des pieds la saison dernière, prix de l'hiver 2014. Un an après, back on short-edition, terre de mes premières reconnaissances littéraires, grâce à vous. J'ai proposé Un héros très discret et j'ai laissé faire, je n'ai fait aucune publicité et j'ai attendu de voir...
23/01/2014
C'est l'histoire d'un roman que 57 personnes ont choisi de publier, grâce au crowdfunding et grâce à un investissement de 5.000 €. Ce bouquin-là, impalpable, est disponible sur toutes les plateformes numériques. Désormais il reste 100 jours pour publier la version papier et en foutre un exemplaire dans la librairie de ton quartier.  Il te reste donc 100 jours pour ne pas prendre ta carte de crédit, ne pas t'inscrire sur Bookly et ne pas investir 10€. Pourquoi ? 1. Parce qu'après avoir...
20/01/2014
Il faut savoir une chose, importantissime, quand il s'agit de vendre un produit, tout commercial vous le dira : c'est la confiance dans le produit. Plus vous parlerez avec fierté, enthousiasme et conviction de votre roman, plus vous convaincrez votre auditoire. Vous pouvez par exemple expliquer "Ceci est un mauvais roman, voire un très très mauvais roman, publié par un très mauvais éditeur". Après, c'est un parti pris auquel tout le monde n'est pas encore prêt à adhérer. "C'est avoir tort que d...
16/01/2014
Suite (et pas encore fin) de notre série sur le mauvais roman. Tu l'as terminé, tu as mis un point final, tu n'as que partiellement relu l'ouvrage et il est désormais temps de trouver un éditeur. La logique voudrait que tu contactes d'abord un mauvais éditeur et alors là, je te rassure, tu n'auras que l'embarras du choix. Les mauvais éditeurs, ils sont partout, à tous les carrefours du web 2.0, à tous les embranchements des recherches google, à l'affut de tous les groupes facebook. Il suffit de...
07/01/2014
Enfin, quand je dis mauvais, c'est une question de perception. Un roman, c'est pas bon ou mauvais, disons plutôt que c'est apprécié ou pas. C'est vrai, c'est comme un film, un tableau ou une pépée : ça dépend du point de vue. Donc je ne vais pas te donner des conseils pour écrire un mauvais roman cher mon lecteur/écriveuraussiunpeu, mais un roman qui sera critiqué, déprécié, décrié. Des romans mal aimés. C'est important d'écrire des romans qui ne sont pas appréciés, c'est très important. C'est...