Où lit-on Trois ombres au soleil ?

Locations

 


Commander Trois ombres au soleil

Ceci est mon premier roman

J'ai commencé à écrire Trois ombres au soleil à l'époque où je venais de terminer des études de journalisme, au moment où je cherchais mon premier boulot. C'était aussi l'époque où j'ai débarqué à Bruxelles. Ca m'a pris trois mois, à écrire, à canaliser, réécrire. Et un an et demi plus tard, un éditeur me donnait rendez-vous dans un petit bureau, au 26 de la rue de Maulde, le soir d'un mercredi sombre. Depuis le 15 octobre 2012, Trois ombres au soleil est officiellement sorti. Il s'est déjà trouvé une centaine de lecteurs, si vous ne le possédez pas encore, adoptez-le.


Le quatrième de couverture

La ville. Ses nuits. Sa solitude.

A peine débarqué, il en ressent une violence agressive. Depuis des années, elle s'y est habituée. Un peu trop. Et Sonia, qui laisse trainer sa blondeur éclatante sous les néons du métro. 

Puis un détonateur.

Il va croire à l’amour, avec cette fille qui appartient à la ville. Elle réalise qu'elle est encore affamée de vie. Et des messages anonymes vaguement menaçants vont finir de venir bouleverser les vies. 

Tout était à l’indifférence. Pourtant, des bouts de papier, des choix, des hasards m’ont fait comprendre que tout est possible quand rien n’est fini.

Trois ombres dans la ville. Trois ombres dans la nuit. Trois ombres au soleil.

 

Pour donner votre avis

Il existe pas mal d'alternatives pour dire ce que vous avez pensé/ressenti/digéré de la lecture de ce roman.

Si vous êtes un véritable livre addict,c'est plutôt par ici.

Si vous voulez partager votre avis avec un maximum de lecteurs, faites-le sur une des plus grandes communautés de dévoreurs de bouquins : Babelio.

Ou si vous le croisez dans la rue, dans un café, dans le métro, dans le train, signalez-le sur bookcrossing. Ils ont été abandonnés à Bruxelles, mais rien ne dit qu'ils ne sont pas déjà loin à l'heure qu'il est.

 

Ils en parlent

Dans les pages culture de journal l'Avenir, une très belle critique de Bertrand Lani.

En vidéo originale, dans les critiques filmées de Maureen.

Sur le très bon blog belge lire est un plaisir, notamment alimenté par Brice Depasse et Jacques Mercier.

Sur le blog de Write if you please, tenu par Accalia, une pure Parisienne.

L'idée originale de "Qu'importe le flacon pourvu qu'on ait l'ivresse", les 10 choses que vous devez savoir sur Trois ombres au soleil.

Sur le blog Voyager... Lire... de Cryssilda qui en a fait une lecture rapide et une critique sincère.

Sur le blog sucré de Zazymut, avec une critique doucement salée.

Chez Isa1977, sur son blog ouvert aux jeunes auteurs.

Dans le bazar de littérature de melisende, d'ordinaire dédié à des lectures moins contemporaines.

Chez iluze, qui préfère les livres jeunesse et la SFFF mais qui a accepté le challenge.

Chez Anne-Sophie qui parle de maquillage, de mode et parfois un peu de ses lectures.

Sur le blog de liliba et de ses lectures tranchées.

Dans la book melusine qui offre des critiques riches et détaillées.

Sur le blog des livres qui rêvent de Miss Bouquinaix, critique simple et claire.

Dans les stories of books d'Aurélie avec une chronique courte et précise.

Sur le blog je me livre tenu par Philisine Cave qui en fait une critique mitigée.

Un beau billet de paikanne, agrémenté de nombreux extraits du roman.

Sur le blog page après page, une belle critique de Kitty la mouette.

 

 

Où avez-vous lu le roman ?

Vous le savez. Parce que vous avez lu la quatrième page du livre. Ou parce que vous venez de commander le roman et que vous allez bientôt lire la quatrième page du livre. L'important, ce n'est pas que ce livre soit acheté et prenne les poussières dans une caisse au grenier, ou à la cave, l'important c'est qu'il soit lu. Il faut le lire puis le passer pour qu'il ne prenne jamais la poussière. Passez-le à un ami, à un neveu, à un cousin, à un voisin de banquette de train, à un camarade de table, à un serveur de restaurant, bref à qui vous voulez. Mais faites-le voyager. Et indiquez ici votre adresse (en haut de cette page, Ajouter une nouvelle adresse), qu'on suive le parcours du roman, qu'on le voit tracer sa route, de village en village. Puis, pourquoi pas de pays en pays. Grâce à vous.

 

Le livre a voyagé dans ces endroits

Javascript is required to view this map.